Retour sur les différents types d’audits

Posté par:

L’ISO 19011 définit l’audit comme un processus systématique, indépendant et documenté en vue d’obtenir des preuves d’audit  (enregistrements, énoncés de faits ou autres informations, qui se rapportent aux critères d’audit et sont vérifiables) et de les évaluer de manière objective pour déterminer dans quelle mesure les critères d’audit (ensemble de politiques, procédures ou exigences déterminées) sont satisfaits

En fonction du périmètre et des objectifs de l’audit, il existe différents types d’audits :

  1. L’audit produit qui consiste à auditer les caractéristiques du produit ou du service par rapport à un cahier des charges par exemple.
  2. L’audit processus qui consiste à auditer l’intégralité d’un processus ainsi que les interfaces entre ce processus et le ou les processus amonts et avals (clients/fournisseurs internes). Consultez l’article sur l’audit processus, pour plus d’informations.
  3. L’audit système qui consiste à auditer le fonctionnement chaque processus, les interfaces entre tous les processus et le fonctionnement global du système.

A cela vient se rajouter la notion d’audit première, seconde et tierce partie.

  1. Dans le premier cas, on parle d’audit première partie lorsqu’il est réalisé par l’entreprise pour l’entreprise. Il s’agit des audits internes. En outre, l’audit interne réalisé par un auditeur externe rentre également dans cette « famille ».
  2. Dans le deuxième cas, on parle d’audit seconde partie (à tort, car on dit « second » s’il n’y a pas de « troisième », mais trêve de grammaire…) lorsqu’il est réalisé par un client par exemple. Il s’agit de l’audit fournisseur ou audit externe.
  3. Dans le dernier cas, on parle d’audit tierce partie lorsqu’il est réalisé par un organisme indépendant dans le cadre d’un audit de certification par exemple.

Dans tous les cas de figure, la conduite de tous ces audits est régie par les principes (déontologie, présentation impartiale, conscience professionnelle, indépendance, approche fondée sur la preuve) et bonnes pratiques définies dans la norme ISO 19011 – Lignes directrices pour la conduite des audits qualité et environnementaux.

[note_box]

L’ISO 19011 fournit des conseils sur les principes de l’audit, le management des programmes d’audit, la réalisation d’audits de systèmes de management de la qualité et/ou de management environnemental ainsi que sur la compétence des auditeurs de ces systèmes.

Elle est applicable à tous les organismes qui doivent réaliser des audits internes ou externes de systèmes de management de la qualité et/ou de management environnemental ou manager un programme d’audit.

L’ISO 19011 peut, en principe, s’appliquer à d’autres types d’audits, à condition toutefois d’accorder une attention particulière à l’identification des compétences requises pour les membres de ces équipes d’audit.

Source : http://www.iso.org[/note_box]

[warning_box]Formez-vous à la conduite des audits internes et fournisseurs selon la norme ISO 19011. Formation réalisée par le Qualipole LR, en partenariat avec le LNE.[/warning_box]

1

À propos de l'auteur:

Jérémy CICERO | Responsable et auteur du Qualiblog | Consultant, Formateur, Auditeur ICA | Auteur aux Editions Techniques de l'Ingénieur | Dirigeant de Qualisphère, société éditrice du logiciel Qualishare pour le pilotage des systèmes QHSE | Cliquez ici pour plus d'informations sur l'auteur.
  Articles similaires

Commentaires

  1. AUDIT | Pearltrees  février 7, 2014