Infogérance : bien choisir son prestataire

Posté par:

De plus en plus d’entreprises externalisent leur service informatique dans un souci de réduction des couts, d’optimisation de leur production et de repositionnement sur leur cœur de métier, là où elles peuvent développer une réelle valeur ajoutée.

En quoi consiste l’infogérance ?

L’infogérance permet de confier une partie ou la totalité de l’exploitation de son parc informatique à un prestataire externe sous la forme d’un contrat de maintenance ou d’un carnet d’heures.

Les problématiques prises en charge par l’infogérant peuvent être multiples, allant de la simple mise à jour logicielle, à l’accompagnement de l’entreprise pour répondre aux problématiques de sécurité informatique, en passant par l’assistance au quotidien des utilisateurs.

Pourquoi externaliser ?

Tout simplement car les applications, le matériel, les moyens de protection et de sauvegarde, d’architecture réseaux ou de développement évoluent tellement vite qu’il devient difficile au commun des utilisateurs de se tenir informer de tout sur tout en tout temps.

Externaliser, c’est donc opter pour la tranquillité tout en s’assurant du respect des bonnes pratiques informatiques. D’où l’importance que les entreprises doivent accorder dans le choix du prestataire.

Comment choisir son prestataire ?

Si sur le papier l’externalisation parait séduisante, il faut savoir que tous les prestataires ne sont pas égaux face aux prestations proposées à leurs clients.

En effet, le niveau de qualité de service peut ainsi grandement varier selon :

  • la localisation : le choix doit se porter vers la proximité géographique du prestataire.
  • la transparence : il est indispensable d’obtenir de son prestataire des comptes rendus clairs précisant le contenu des interventions réalisées et le temps passé.
  • la disponibilité : la taille de l’équipe d’intervention doit être connue et suffisante pour pallier à vos besoins. De plus les délais annoncés devront être suivis. Certains prestataires s’engagent sur des délais réduits de 6 à 12 heures. Il faut donc s’assurer de l’aptitude du prestataire à tenir ses engagements.
  • la compétence : certains prestataires sont qualifiés par les plus grandes marques de matériel informatique. C’est un gage de qualité et compétence sur les produits associés. D’autres disposent de qualifications spécifiques, sur la sécurité informatique, tel que la faculté d’auditer et de diagnostiquer les pratiques informatiques des entreprises.
  • le conseil : Le prestataire a une vision globale et avisée sur les différentes problématiques des entreprises de part son expérience des différents cas rencontrés. Ce qui permet à l’entreprise de bénéficier d’une stratégie de développement performante pour son système d’information.

C’est pourquoi il faut étudier avec soin ses besoins et ses objectifs afin de pouvoir élaborer avec le prestataire un contrat de maintenance sur mesure.

Article rédigé par Aude SANCHEZ, ACMS Informatique.

 
ACMS Informatique, l’infogérance de qualité

Forte d’une expérience de près de 10 ans auprès des TPE et PME du service et de l’industrie, la société ACMS Informatique, située à Montpellier, se démarque par ses prestations de qualité proposées sur-mesure pour répondre et satisfaire au mieux ses clients.

ACMS Informatique regroupe une somme de compétences sur les domaines :

  • de l’audit dynamique et de l’expertise des réseaux ;
  • de la gestion de projets et du déploiement de réseaux ;
  • de la gestion préventive des parcs informatiques ;
  • de la sauvegarde externalisée de données ;
  • de la gestion électronique de documents (GED) ;
  • des solutions d’impression et reprographie ;
  • des progiciels de gestion intégrée (ERP) ;
  • de la formation aux utilisateurs ;
  • de l’intégration de serveur et de solution de stockage ;
  • de l’intégration de solution de virtualisation.

[info_box]Contact : 04 67 52 95 47 ou par mail contact@acmsi.net.[/info_box]

4

À propos de l'auteur:

Jérémy CICERO | Responsable et auteur du Qualiblog | Consultant, Formateur, Auditeur ICA | Auteur aux Editions Techniques de l'Ingénieur | Dirigeant de Qualisphère, société éditrice du logiciel Qualishare pour le pilotage des systèmes QHSE | Cliquez ici pour plus d'informations sur l'auteur.
  Articles similaires
  • No related posts found.

Commentaires

  1. valérie  août 25, 2015

    Je suis tout à fait d’accord concernant l’importance du choix du prestataire informatique. Nous en avons testé plusieurs, et nous avons trouvé notre bonheur avec LIEN MODERE qui a mis en place notre système informatique et qui à également intégrer le cloud dans notre cabinet. Pour faire notre choix il a fallu que nous définissons nos principaux besoin en interne et en externe. L’élément le plus important était de tout sécurisé !

  2. IRAMIS  octobre 10, 2014

    Une synthèse toujours d’actualité en 2014 ! On pourrait y ajouter : la souplesse, car les besoins de chaque client sont différents, qu’il s’agissent de grands comptes ou de TPE et PME.

  3. Pascal Weber  septembre 2, 2011

    Bonjour Jérémy,

    Le choix du prestataire est fondamental si l’on envisage d’externaliser une partie de son système d’information : l’informatique en l’occurrence. L’entreprise doit avoir confiance car « ses données » vont se trouver en dehors de ses murs. Le plus dur est en effet de franchir ce pas.

    La norme ISO 27001 : 2005 permet aux prestataires informatiques de mettre en place un système de management de la sécurité de l’information. Le but est de donner confiance à ses clients quant à sa capacité à garantir la Disponibilité de l’information, l’Intégrité de l’information et la Confidentialité de l’information. Obtenir la certification ISO 27001 est un critère de sélection pertinent dans le choix de son ou ses prestataires de services informatiques.

    De plus en plus d’entreprises vont faire le choix de l’externalisation (SaaS, Cloud) pour ce que tu as dit tout justement : « un souci de réduction des couts, d’optimisation de leur production et de repositionnement sur leur cœur de métier, là où elles peuvent développer une réelle valeur ajoutée. »

    J’évoquais l’ISO 27001 pour les prestataires de services informatiques. C’est également vrai pour les entreprises. Elles devront également envisager la mise en place d’un SMSI (Système de Management de la Sécurité de l’Information) afin de protéger globalement son information. Car l’information ne se borne pas aux données informatiques, même si elles représentent une grande part. La sécurité de l’information doit être adressée par un système de management : une politique, des objectifs, des compétences, une organisation, des audits, de l’amélioration continue.

    Un article qui évoque également l’externalisation de l’informatique :

    Entrepreneurs, non à la paperasse, oui au business !

    Cordialement
    Pascal Weber

    • Jérémy CICERO  septembre 2, 2011

      Bonjour Pascal,
      Merci pour ce complément d’information et cet éclairage sur la 27001 !
      A très bientôt.