Pourquoi se lancer dans l’éco-conception ?

Posté par:

L’éco-conception consiste à intégrer les contraintes liées à l’environnement dès la phase de conception des produits, qu’il s’agisse de biens ou de services. Cette intégration repose sur une approche globale et multicritère de l’environnement et est fondée sur la prise en compte de toutes les étapes du cycle de vie des produits.

Les postures d’entreprises face à la problématique de développement durable

Le fait de se lancer dans l’éco-conception résulte en général de l’état de maturité de l’entreprise en terme de prise en compte de l’Environnement et du Développement Durable plus largement. Les trois raisons suivantes sont le plus souvent observées :

  1. Répondre  à une contrainte réglementaire ou à des politiques publiques : l’entreprise adopte une posture réactive. Sa démarche d’éco-conception est guidée par des facteurs externes forts qui menacent son intégrité.
  2. Un engagement dans une approche normative. L’entreprise se conforme aux normes pour conduire ses développements de produit et service.
  3. Une posture pro-active et volontaire. L’entreprise se projette au-delà des exigences réglementaires et normatives pour développer ses produits et ses services.

Ces trois situations correspondent respectivement à des degrés de maturité croissants de l’entreprise face à la problématique environnementale.

Quels gains peut-on attendre d’une telle démarche ?

Outre le fait de se conformer à l’une de ces trois postures, l’intégration d’une démarche d’éco-conception est créatrice de valeurs pour l’entreprise car elle permet d’acquérir des connaissances sur le produit ou service évalué en focalisant sur son architecture et la caractérisation de ses éléments constitutifs ; l’analyse est globale et multi-critères, son périmètre est en effet étendu à l’ensemble des phases de vie du système et l’évaluation porte sur différentes catégories d’impacts.

L’éco-conception intègre une dimension environnementale complémentaire dans le processus de conception et s’affiche comme un moteur d’innovation. La dimension environnementale a également l’avantage d’être une problématique d’ordre globale. Cette démarche permet donc de fédérer l’ensemble des parties prenantes autour d’objectifs communs de réduction de l’intensité de l’empreinte environnementale.

Les informations injectées dans le processus de conception n’ont pas un caractère exclusivement environnemental. Elles sont générées et véhiculées par l’ensemble des collaborateurs mais également par les parties prenantes gravitant autour de l’entreprise. Cette dimension facilite grandement le dialogue, le partenariat (notamment avec les fournisseurs) et le développement de chantiers pluridisciplinaires.

A l’heure où la pression réglementaire relative aux questions de durabilité se durcit, une intégration soutenue de l’éco-conception dans l’entreprise permet d’envisager l’avenir avec plus de sérénité. L’entreprise glisse en effet progressivement vers une posture pro-active prônant l’anticipation.

Cette démarche occasionne une diminution des coûts de production par l’optimisation des consommations de matériaux d’une part, et des coûts d’exploitation d’autre part.

Enfin, l’intégration d’une telle démarche doit être valorisée tant sur le résultat obtenu, le produit éco-conçu, que sur la démarche mise en jeu. L’affichage environnemental contribue fortement à améliorer l’image de marque de la société. Ceci se traduit par de meilleures relations de confiance avec les pouvoirs publics, les associations de consommateurs et in fine avec les clients.

 

Le Qualiblog vous recommande vivement !

Pour tout savoir sur l’éco-conception et sur l’innovation en général, consultez sans plus attendre l’ouvrage Déployer l’innovation aux Éditions Techniques de l’Ingénieur.

Cet ouvrage principalement destiné aux ingénieurs R&D, chefs de projet, responsables de bureau d’études (mais aussi aux responsables qualité curieux et soucieux d’étendre leurs connaissances) vous permet :

  • de renouveler votre approche de l’innovation,
  • de gérer les connaissances et les compétences,
  • d’intégrer les usages, les tendances et les besoins,
  • d’appliquer les méthodes de conception innovante et d’éco-conception, etc…

Avec plus de 80 fiches et modèles de documents complétés et mis à jour mensuellement, vous disposez de réponses claires et d’une méthode pour structurer votre processus de conception à chaque étapes de vos projets.

>> Essayez, c’est gratuit !!!

0

À propos de l'auteur:

Jérémy CICERO | Responsable et auteur du Qualiblog | Consultant, Formateur, Auditeur ICA | Auteur aux Editions Techniques de l'Ingénieur | Dirigeant de Qualisphère, société éditrice du logiciel Qualishare pour le pilotage des systèmes QHSE | Cliquez ici pour plus d'informations sur l'auteur.
  Articles similaires