Le processus conception et développement, un processus majeur

Posté par:

Définition : « la conception et le développement » est une somme d’activités créatrices qui, partant des besoins exprimés et des connaissances existantes, aboutissent à la définition d’un produit satisfaisant ces besoins et industriellement réalisables.

La phase de conception est donc l’activité qui consiste à développer les meilleures solutions à partir d’un besoin donné à partir de deux phases :

  1. La phase d’étude de faisabilité >> Permet de définir des concepts jugés faisables pour les besoins donnés
  2. La phase d’avant-projet >> Choix du meilleur concept

La phase de développement, quant à elle, s’appuie sur la phase d’avant-projets et permet de :

  • Définir précisément les solutions,
  • Préparer la réalisation et l’utilisation du produit.


Un processus majeur aux impacts financiers significatifs

L’entreprise doit avoir une bonne maîtrise des dispositions de gestion de projet et de maîtrise de la conception et du développement pour diminuer le prix de revient des produits réalisés.

On estime que 70% des coûts résultant de la non qualité seraient dus à une mauvaise conception. De plus on constate que la conception du produit est pratiquement responsable de 75% du coût du produit.

Lorsque le produit sort du bureau d’études (sortie de la phase de développement) le coût du produit est déjà prédéterminé pour près 75% et les possibilités de réduction des coûts ne peuvent donc s’exercer que sur les 25% restants.

Le processus de conception et développement est « central », il est en interface avec :

  • les processus de management et supports
  • les processus amonts et avals (commercial, traitement des commandes, achats, production, SAV)

Comme les autres processus, le processus de conception s’inscrit dans le principe d’amélioration continue ce qui implique la mise en place de moyens de :

  • Pilotage du processus (missions, autorités, objectifs, …),
  • Surveillance de son bon fonctionnement,
  • Mesure de ses performances intrinsèques et externes (interfaces avec les autres processus).

La mise en oeuvre du processus

Heureusement, c’est pour ce processus clé, que la norme ISO 9001, dans sa grande « générosité », a définit le plus d’exigences. Ainsi si certains redoutent sa mise en oeuvre, il apparaît, en réalité, assez simple à déployer d’un point de vue normatif.

[note_box]En effet, le chapitre 7.3 de la norme ISO 9001, précise :

  1. Que les projets d’études soient planifiés (étapes, activités, responsabilités)
  2. Qu’un certain nombre d’éléments soit pris en compte comme donnée d’entrée (exigences fonctionnelles et de performance, exigences réglementaires, informations relatives aux précédentes études : une évidence, non ?!)
  3. Que des étapes de revue (réunions des équipes projet), de vérification, de validation soient planifiées, mises en oeuvre et formalisées : encore une évidence !
  4. Que les données de sortie des études soient conformes a ce qui est attendu au début du projet (c’est-à-dire aux données d’entrée) et qu’elles prévoient les informations nécessaires pour les achats, les méthodes, la production, le contrôle qualité ainsi que les informations nécessaires à une utilisation en toute sécurité des produits / services (en résumé, les notices d’utilisation…).
  5. Que les modifications soient maîtrisées (reprise des étapes citées précédemment) et que l’incidence des modifications sur les produits déjà livrés soit évaluée (comptabilité, garantie, etc…).

[/note_box]

Vous en conviendrez, il ne s’agit là que de bon sens qui ne devrait pas inquiéter nos amis chercheurs ou développeurs puisqu’ils travaillent et réfléchissent déjà ainsi… La seule modification majeure réside dans la formalisation des informations afin de permettre la capitalisation du savoir et la traçabilité.

14

À propos de l'auteur:

Jérémy CICERO | Responsable et auteur du Qualiblog | Consultant, Formateur, Auditeur ICA | Auteur aux Editions Techniques de l'Ingénieur | Dirigeant de Qualisphère, société éditrice du logiciel Qualishare pour le pilotage des systèmes QHSE | Cliquez ici pour plus d'informations sur l'auteur.
  Articles similaires

Commentaires

  1. BAH Celeste  décembre 2, 2015

    j’aimerais avoir un document sur la qualité d’un logiciel

  2. Nathalie R  septembre 18, 2014

    Bonjour,
    Pourriez-vous me dire si une société d’investissement fait de la conception et du développement ?
    Cordialement,
    Nathalie

  3. nora  juin 16, 2014

    je suis chef departement laboratoire et notre unité de production peintures est certifiée ISO 9001 ,on était audité la derniere fois et une remarque a été decelée concernant les indicateurs du processus conception qui ne sont pas pertinents priere de nous renseigner sur les indicateurs adéquats
    merci pour votre collaboration ainsi que ce site important

  4. mr amir  avril 3, 2014

    Bonjour;
    je suis un étudiant , je suis entrain de faire un stage dans une société pour faire mon PFE qui est la gestion de la qualité selon la norme ISO 9001. le SMQ de la société doit etre alléger et modifier. pouvez-vous m’aider??
    MERCI

  5. safwa  novembre 6, 2012

    Bonjour M CICERO,
    J’ai besoin votre aide concernant le processus de conception: de choisir les indicateurs de performance et les méthodes de calcul !!! merci d’avance

  6. Nisrine  juillet 26, 2012

    Bonjour Jérémy,

    je vous remercie infiniment pour ce blog, il m’est très utile

    SVP, j’ai le même soucis que Mme Zakia, je suis responsable qualité dans un bureau d’études, et nous somme entrain de mettre en place un SMQ qui repend aux exigences de la norme ISO:2008. je pense qu’on doit créer un processus de conception mais je trouve une réticence de la part des gens de métier qui ne veulent pas dévoiler leur savoir faire en disant que la norme exige uniquement d’affecter le bon profil à une mission donnée sans avoir l’obligation d’écrire quoi faire. Conseillez moi quoi faire, je n’imagine pas une société d’ingéniée qui n’a pas de processus de conception.

    Merci encore

  7. marie  juillet 4, 2012

    Bonjour et merci pour votre article !
    Dans les sociétés de conseil en ingénierie en assistance technique (facturation au temps passé), c’est le consultant qui se trouve directement avec le client (qui a Justement un besoin moins bien défini que lors d’un projet au forfait) pour faire la conception de la solution. Je considèrerai que la conception est sous la responsabilité exclusive du maître d’ouvrage, donc que l’on pourrait exclure cette partie du SMQ. Cela vous parrait il pertinent ?
    Sachant que dans tous els cas, une réunion de cadrage/lancement est faite, des avenants réalisés…

    • Jérémy CICERO  juillet 5, 2012

      Bonjour Marie,

      Oui, vous avez raison. Dans ce cas particulier d’assistance technique, les méthodes de conception sont définies par le client. Mettre en oeuvre un processus de conception dans votre SMQ n’est pas pertinent car vous n’avez pas l’autorité de le faire appliquer. Vos consultants doivent suivre les règles fixées pour chaque projet par vos clients.
      J’ai le cas d’une entreprise similaire à la votre pour laquelle le processus conception mis en oeuvre ne couvre que les projets d’étude réalisés par elle-même pour ses clients. Lorsqu’elle met à disposition des ingés, cela n’est pas régi par le processus étude mais par un processus assistance.
      En espérant vous avoir conforté dans votre choix.
      Au plaisir !
      Jérémy

      • Marie  juillet 5, 2012

        Merci beaucoup pour votre réponse !
        J’ai le même genre de questionnement pour la réalisation du produit. On ne contrôle la qualité du service qu’en faisant des réunions de suivi de projet avec le client, donc en contrôlant sa satisfaction.
        Au final la satisfaction du client et directement reliée à la conformité du produit, du coup toutes les opérations de controle ne se font pas (contraireemnt à un produit matériel où certains critères peuvent être choisis).
        En assistance technique aussi, nous n’avons pas forcément de planification à proprement parlée, pour moi elle est aussi sous la responsabilité du client.
        Mais il me parait très bizarre d’exclure la partie 7.5 …
        Qu’en pensez-vous ?
        Marie

        • Jérémy CICERO  juillet 5, 2012

          Marie,

          Je vous propose de me laisser vos coordonnées téléphonique en message privé (contact@qualiblog.fr) pour en discuter de vive voix.
          A plus tard

      • Gil  septembre 15, 2014

        Bonjour,
        J’ai intégré récemment une entreprise , avec pour mission le développement des nouveaux produits , et avons une audit qualité demain . J’ai des documents à compléter à chaque nouveaux projets , avec des chapitres « vérification » et « validations » dans lesquels je ne vois pas ce qu’il faut que j’indique ! Savez vous de quoi il s’agit , et avez vous des exemple de fiches ?
        Merci par avance de votre réponse
        Cordialement
        Gil

  8. Anas D.  avril 4, 2012

    Bonjour Jérémy,

    Merci pour cet article et le temps que vous accordiez pour partager avec nous ces connaissances.

    Dans la cadre d’un projet professionnel, j’aimerais avoir votre avis sur un sujet qui me tient vraiment à coeur; comment CMMI peut être utilisé avec une méthode agile (scrum) ?

    Dans ce cadre, pouvez-vous me procurer de documents ou références qui peuvent m’aider dans cette problématique ?

    Merci d’avance.

    Cordialement,
    Anas D.

    • Jérémy CICERO  avril 4, 2012

      Bonjour Anas,

      Merci pour votre retour ! Malheureusement je ne suis pas spécialiste dans le domaine du dév logiciel… Néanmoins une recherche « cmmi srcub » sur google devrait répondre à vos attentes ! Je viens de le faire…
      Au plaisir de vous retrouver sur Qualiblog et de pouvoir vous orienter cette fois !
      Bien sincèrement
      Jérémy.

  9. Zakia  mars 19, 2012

    Bonjour Mr CICERO,
    Je détient un projet de certification ISO 9001 V2008, et j’ai déjà une connaissance en cette matière, mais je me retrouve dans un bureau d’études, où je dois inclure dans le SMQ le volet conception et développement, chose que je n’ai jamais faite auparavant. Je vous prie de me renseigner si la partie conception et développement doit être établie comme un processus à part, dans ce cas si possible de me faire part d’un modèle de processus conception et développement. Je vous remercie par avance, et merci pour ce site.